Il y a toujours des jours sombres. Certains jours sombres semblent interminables. On peut même finir par douter de l’existence même de la lumière. Cette obscurité s’installe parfois aussi dans nos cœurs.

Un jour, je lui ai rendu visite. Je suis arrivée dans un endroit totalement obscure, froid, lugubre et humide. Le genre d’humidité qui vous glace les os. J’ai su que j’y étais. J’ai alors demandé à cette obscurité quel était son nom. Elle m’a répondu : « je m’appelle Désespoir ».

Je ne savais pas que j’abritais le désespoir en moi. J’ai donc observé l’endroit plus intensément en cherchant à savoir ce que c’ était exactement. L’absence d’espoir ? Oui, mais concrètement… froid, obscure, vide. Vide ? Vraiment ? Et si c’est vide, quelle différence avec la mort ?

Soudain, mon regard fut attiré par une minuscule lumière frêle, oscillante, hésitante. Non, ce n’est pas complètement vide. Même si c’est très petit et que son existence ne semble tenir qu’à un fil. C’est bien là. Curieuse, je m’en approchais. Plus je m’en approchais, plus elle devenait lumineuse, comme si le fait que je l’ai remarquée la nourrissait et la faisait briller.

amour inconditionnel

Lumière et espoir contrent les jours obscures.

Je l’ai prise dans mes mains : elle m’a alors empli instantanément de sa chaleur. J’ai souri. Elle continuait à grandir jusqu’ à illuminer tout l’espace. Fin du désespoir. Je sentais croître en moi une profonde gratitude pour cette toute petite flamme. Je me souviens l’entendre me glisser à l’oreille : « si tu ne m’avais pas remarquée, je n’aurais pas eu la force de grandir ». Quand je lui demandais si elle avait aussi un nom, elle me dit : «je suis l’ Amour inconditionnel. Je réside ici depuis toujours ». Je n’en avais pas conscience.

Depuis que je sais que l’amour inconditionnel habite en moi, j’en prends soin du mieux que je peux pour garder cette flamme en vie, lui permettre de grandir, la partager et l’offrir aux autres.

Ainsi, même dans les jours les plus sombres, je sais où aller chercher la lumière… elle finit toujours par revenir.

Avec beaucoup d’amour…

Bel et chaleureux hiver à tous !
Joyeux Noël

Laurence

PS :J’avais envie de partager ce vécu avec ceux qui vivent des jours obscures en plein Solstice d’hiver … Que ce texte vous apporte un peu de chaleur, d’espoir et qu’il puisse contribuer à ce que vous (re)trouviez cette petite flamme en vous… puis la laisser grandir.

Namaste

 

#oneness #faith #light #hope