L’eau dynamisée en bouteille

L’eau dynamisée en bouteille

Vous avez sans doute vu un jour ou l’autre l’une de ces photos de molécules d’eau : exposées à de la musique classique, du hard rock, au mot « amour » ou « haine », les molécules d’eau changent de structure.

De l’eau morte…

Ces travaux ont été conduit par Masaru Emoto à la fin du siècle dernier. Ce scientifique japonais a édité plusieurs livres à ce sujet dont un bestseller : Les messages cachés de l’eau, éd. Guy Trédaniel, 2004.

D’autres chercheurs et scientifiques continuent ces recherches sur la dynamisation et la mémoire de l’eau. Nous savons aussi que la qualité de l’eau que nous buvons est de moins en moins bonne. Car à force de la débarrasser de bactéries, l’eau traitée et retraitée finit par devenir de l’eau « morte » sans aucun nutriment. Nous savons aussi notre impuissance à débarrasser totalement l’eau de résidus médicamenteux, de traitements hormonaux ou des micro-plastiques.

L’accès à l’eau potable est un enjeu économique majeur. L’ancien directeur général de Nestlé a proclamé un jour : L’accès à l’eau gratuite, n’est pas un droit fondamental de l’homme. Cela donne une bonne idée. Les grands groupes alimentaires rachètent discrètement depuis des décennies des sources d’eau un peu partout sur la planète.

Résultat, si comme moi vous voyagez en train et en avion, vous dépensez des fortunes (facilement 5.- pour 30cl d’eau dans une gare en Suisse allemande) pour de l’eau morte, qui, au mieux, n’a pas mauvais goût.

Et si comme moi, vous avez les yeux ouverts, vous avez sans doute vu, ces paletttes de bouteilles d’eau stockées au soleil… je vous épargne le développement sur la question de la prolifération bactériologiques aussi bien que celui de l’échange entre l’eau et le plastique à l’exposition de la chaleur.

Sensible aux problématiques de l’eau et lasse d’ engraisser des groupes alimentaires pour de l’eau morte dans du plastique, je recherchais une solution plus adaptée à mes sensibilités. Oui, j’ai eu ma gourde SIGG, comme tout le monde… mais entre BHT et aluminium, cela ne correspondait plus vraiment non plus à ce que je souhaitais.

i9bottle

Par hasard, j’ai découvert les bouteilles i9bottle. En verre dépourvu de métaux lourds et en silicone, j’ai d’abord trouvé l’objet beau. 30 ans de recherche pour mettre au point ce principe de dynamisation de l’eau auquel ils ont ajouté l’aspect chromathérapie et des chakras. Des études menées dans une université en Allemagne affirme que la consommation de l’eau ainsi dynamisée apporte +12 % de vitalité et -25 % de réduction de stress.

Ils existe différentes méthodes de dynamisation de l’eau comme les cristaux ou les plaques. Une kinésiologue m’a confirmé que l’eau de ma bouteille était 50 % plus dynamisée que le système qu’elle utilise.

Alors, bon je comprends aisément que l’on puisse être sceptique, mais je vous propose de venir goûter la différence entre l’eau du robinet et l’eau du robinet ayant passé 3 minutes dans la bouteille. Elle est plus douce ou plus légère. Comme nous sommes composés à plus de septante pourcents d’eau, nous pouvons bien imaginer que boire une eau de meilleure qualité aura un effet positif sur notre équilibre en général.

Je vous conseille les vidéos ci-dessous pour plus d’information sur cette technique.

Et vous ? Vous en pensez quoi ?

Super genes: comment notre style de vie influence nos gènes

Super genes: comment notre style de vie influence nos gènes

Relation corps-esprit

Deepak Chopra est un personnage incontournable dans le domaine de la méditation et de la santé holistique. Cet endocrinologue est un pionnier de la relation corps-esprit qu’il étudie depuis des décennies. A la croisée entre la technologie médicale de pointe et la tradition ayurvédique, il est l’auteur de quelques dizaines de bestsellers (dont notamment « Le Corps Quantique »). Selon un sondage du Huffington Post, il est aujoud’hui classé 17ème parmi les penseurs les plus influents dans le monde.

Pour Supergenes, il s’est associé à R.Tanzi, un professeur en neurologie spécialisé en génétique. Les dernières découverttes de ce dernier valident ce que la tradition ayurvédique propose depuis quelques millénaires.

Le capital génétique: un héritage, mais pas une fatalité

Seulement 5 pourcent de nos gènes sont en lien direct avec une maladie. Ce qui veut dire que nous pouvont influencer le 95 pourcent restant selon notre syle de vie.
Si nous avons hérité du capital génétique des générations précédentes, notre génome n’est pas une fatalité. Le corrolaire de cette découverte est que nous sommes responsables par notre style de vie de l’évolution de notre propre capital génétique, mais aussi de celui des générations suivantes.

6 clés qui permettent d’influencer, positivement notre microbiome, notre épigénome et notre cerveau:

  • Gestion des émotions
  • Sommeil
  • Alimentation
  • Méditation
  • Stress
  • Activité physique

Le livre a un côté très pratique qui permet avec des propositions de changements à plusieurs niveaux en fonction de votre style de vie actuel.

A dévorer sans hésitation même après les fêtes 🙂

Pour plus d’informations, visitez www.deepakchopra.com

Déos bio – notre sélection de déos sans aluminium

Déos bio – notre sélection de déos sans aluminium

Rappelons que la transpiration est un phénomène naturel qui sert entre autres à maintenir la température du corps et à éliminer les toxines. Il ne faut donc pas bloquer ce processus, mais en limiter les effets néfastes.

De plus en plus de déodorants vendus dans les grandes surfaces revendiquent être sans aluminium, ni parabène. Méfiez tout de même des ingrédients chimiques qui les remplacent. Le BHT fait souvent partie des compositions des déodorants, alors que cette substance est interdite aux USA, car considérée comme cancérigène.

Les produits bio ne contiennent pas de parabènes, ni de d’aluminium de synthèse. Par contre, il faut savoir que l’alun est un sel d’aluminium qui peut être naturel ou chimique.

Enfin si votre odeur corporelle est forte, vous faites sans doute partie des gens qui sont en acidose. Cela signifie que votre corps a un PH trop acide. Pour lutter contre ce phénomène, il est bon de revoir son alimentation et ses modes de consommation. Le test Oligoscan que nous proposons à la boutique permet de tester ce paramètre. N’hésitez pas à nous demander conseil.

Druide

Ces roll-on aux huiles essentielles bio sont les plus populaires. Ils conviennent aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Vous pourez choisir entre:

Green Forest, au pin
Citrus, au citron
Floralescent, au géranium
Pur, pur, la version sans parfum pour les peaux sensibles

Julie & Theo par Douces Angevines

Quand Douces Angevines fait une deo, c’est évidemment un bouquet de senteurs subtile fait d’huiles essentielles bio.

Theo, Bigarade et sapin

Julie, Cédrat et fleurs

A noter que vous trouverez un plus vaste choix à la boutique avec les sprys de Florame ou encore les roll-on de Melvita, Acorelle et même du bicarbonate de soude, une reecette de grand mère très efficace contre les odeurs, mais qui peut laisser des auréoles 🙂

Faites votre choix!

Allergies alimentaires : entre phénomène de mode et pandémie mondiale

Allergies alimentaires : entre phénomène de mode et pandémie mondiale

Allergies alimentaires : entre phénomène de mode et pandémie mondiale

Après quelques violentes réactions allergiques dues à des aliments, je me réjouissais particulièrement de découvrir le premier salon des allergies alimentaires à Paris pour me tenir à jour sur la question. Nous sommes plus d’un milliard de personnes allergiques dans le monde.

En consultant le site web du salon, une petite voix intérieure m’avait soufflé qu’il pourrait ne s’agir que du phénomène de mode que l’on croise un peu partout sur les réseaux sociaux par les blogueuses du moment : #sansgluten #sanslactose.

J’étais loin d’imaginer à quelle point ma petite voix avait vu juste.A vrai dire, je me réjouissais de pouvoir manger sereinement dans cet endroit où, pensais-je, je trouverais facilement de quoi bien manger. Erreur. Sans gluten et sans lactose, effectivement les deux stands en proposaient, mais cela s’arrêtait là. Le deuxième ne proposait qu’un seul et unique menu avec une boisson imposée qui n’était pas de l’eau, donc potentiellement allergène. Au final, j’ai réussi à négocier une sorte de tartine et j’ai offert ma boisson et mon dessert à mes voisins de table. Déception.

La polyallergie

Cela reflète assez bien la mauvaise compréhension du monde de l’allergie dans son ensemble. Rares sont les personnes allergiques à une seule substances.Il existe des listes de ce que l’on appelle les allergies croisées, entre aliments ou entre les pollens et aliments. Cela signifie que si vous êtes allergique à un ingrédient, vous êtes potentiellement allergique à une douzaine d’autres.

Visiblement, les organisateurs et les restaurateurs sont passés à côté de cette question. Un buffet où chacun aurait pu choisir aliment par aliment y compris pour la sauce à salade aurait été le plus simple pour montrer aux visiteurs une certaine empathie induite par le thème du salon. Par ailleurs, presque la moitié des stands était consacrés aux biscuits sans gluten et sans latose. Aliments dont on peut pourtant facilement se passer tant ils sont classés haut dans la pyramide alimentaire 🙂

La seule conférence à laquelle j’ai assisté s’intitulait « Comment bien vivre avec ses allergies » était en fait sur la manière dont une mère de famille a appris à faire avec la maladie cœliaque. Donc encore sur le sans gluten. Une jeune fille leva la main et demanda : et pour les gens allergique à presque tous les légumes et tous les fruits comme moi, vous proposez quoi ? Réponse : de les éviter. Point.

Une vraie mine d’or

Avec 50 % de la population touchée par les allergies d’ici 2050, l’allergique est une aubaine autant pour le secteur pharmaceutique que pour l’industrie alimentaire. Et si vous jeter un œil à la composition d’un croissant sans gluten vous comprendrez vite que ce n’est pas toujours pour notre bien-être, car ils contiennent plein d’ingrédients en « EXXX «  et d’amidon … modifié, etc.

Bref, de composants peu recommandables. Autre point qui m’interroge, le soja et le maïs remplacent souvent le blé alors qu’ils sont tout deux de gros allergènes et/ou pro inflammatoires, mais par contre, ce sont des matières premières pas chères et potentiellement OGM.

De belles découvertes

Faute d’avoir bien mangé, j’ai rencontré des gens très sympathiques avec d’excellents produits : J’ai découvert de délicieux cookies au chocolat #sansgluten et #sanslactose de chez Rebecca Sciortino, ainsi que des protéines de chanvre, une excellente bière au quinoa sans gluten (Altiplano) et les fameux en-cas sans gluten Nakd. Tout cela n’est cependant pas parfait au niveau nutritionnel… je vous l’accorde .

La cause du mal

Vous l’avez compris, l’allergique est une mine d’or car, en bonne santé, il est client pendant des décennies de l’industrie pharmaceutique qui n’offre quelques substances pour apaiser les crises jusqu’à de l’adrénaline pour éviter les chocs anaphylactiques.

Si la médecine occidentale décrit parfaitement le processus inflammatoire, elle n’offre cependant pas de véritable remède (au sens premier du terme).

Les approches holistiques, elles, proposent plus de pistes sur les causes et la provenance des allergies : de la psychosomatique clinique aux métaux lourds en passant par la pollution. De plus en plus d’études et de littérature apportent des éclairages intéressants et novateurs.

Il existe aussi des méthodes qui proposent de remédier à ses allergies dont la méthode NAET ou Bye Bye Allergies. J’y reviendrai lors de prochains billets.

Le plastique… C’est pas fantastique

Le plastique… C’est pas fantastique

La Mer … Destination finale?
Une exposition d’origine  suisse à Marseille pour parler des déchets plastiques qui terminent leur vie en mer… Et des dommages qu’ils causent.

Une exposition malheureusement nécessaire qui rappelle notre responsabilité de consommateur par rapport à ce fléau qui prend forme loin de chez nous sous forme de véritables continents gélatineux à la surface des océans. Et qui exterminent nombres d’espèces marines. Pour finir en poussières indiscernables d’un grain de sable. La Mer … Destination finale? Exposition à ne pas rater jusqu’au 23 avril à la villa Méditerrannée à Marseille. En plus, l’ entrée est gratuite, vous n’avez pas d’excuse :-).

Voici un sujet auquel je suis particulièrement sensible depuis longtemps. L’eau est un élément que j’aime énormément, salée ou non. Je pratique plongée sous-marine et la randonnée aquatique depuis longtemps. J’ai vu des choses étonnantes sous l’eau et sur les rives. J’ai remonté des vestiges en plastiques un peu partout. J’ai aussi nettoyé les ports du lac Léman, ses rives et même une de ses îles.

Quelques chiffres

  • 75% des déchets qui finissent en mer sont en plastique.
  • 80% des déchets proviennent dl’activité terrestre emporté par le vent et la pluie.
  • 53 millions de tonnes de matières plastiques par an sont produites en Europe.
  • 40% de ces 53% sont des emballages.

Ici le défaut majeur du plastique est sa non-biodégradabilité. C’est bien sûr sans parler des substances nocives qu’il contient et relâche dans l’environnement comme dans ce qu’il emballe, mais cela fera l’objet d’un autre article.

Des choix de consommation et de fabrication

Si nous parlons en ce moment beaucoup du zéro déchets, il est souvent compliqué à mettre en place en tant que consommateur. En tant que détaillant ou que fabricant de cosmétiques aussi. Florame a longtemps vendu ses hydrolats dans des bouteilles en verre. Ce qui était le premier frein à l’achat du produit. Le verre c’est lourd, ça se casse et ce n’est pas pratique à prendre en voyage. J’ai entendu cela souvent, jusqu’au jour où j’ai reçu des bouteilles plastique. Déception.
En bio, le choix de l’emballage est crucial pour compenser l’absence de conservateurs ou l’oxydation des huiles. Même si de nouvelles pistes sont exploitées entre plastiques recyclés ou à base de végétaux, nous avons souvent l’impression de devoir choisir entre un borgne ou un aveugle.

La brosse à dents en exemple

J’ai ramassé beaucoup de brosses à dents sous l’eau. Cela explique en partie pourquoi je suis une des premières à vendre des brosses à dents en bambou à Lausanne.
L’autre raison est que je me suis toujours demandé si c’était vraiment bien de se frotter des muqueuses avec du plastique… Pas vous?
Mais je me suis retrouvée face à des choix cornéliens…. Entre les poils de couleurs (est-ce bien utile et quelle est la nature de la teinture?), la couleur sur le manche (franchement la peinture, vous croyez qu’elle est biodégradable aussi? On ne vous le dit jamais). Pour finir par le poil lui-même. Grande question en nylon ou en fibre naturelle? Je vous entend tous me dire: NATUREL!
Ok. Mais alors ce sera du poil du cochon! Et là , mes amis vegan se sont évanouis d’horreur. Cornéliens, les choix, je vous dis!
L’autre objet que j’ai le plus trouvé sous l’eau ce sont les lunettes du soleil, de grandes marques, souvent. Cela vous explique pourquoi je suis aussi la première à vendre des lunettes de soleil en bambou qui flottent sur l’eau, elles!

Washed-up. Une oeuvre d’Alejandro Duran.

Agissons!

Si vous n’êtes pas décidé à passer au zéro déchets tout de suite et que vous n’avez pas l’occasion de passer à Marseille je vous propose de soutenir les associations suivantes ou de participer au nettoyage du lac comme Net’léman, une très belle initiative qui rassemble près de 2000 personnes plongeurs et non plongeurs. Ça tombe bien, la prochaine édition aura lieu les 21 et 22 mai prochains autour du lac Léman. Renseigments et inscriptions ici.

Vous pouvez aussi téléchargez les informations de l’exposition La Mer … Destination finale? ici

Évidemment, dans votre vie de tous les jours, vous pouvez participer au bien-être mondial en ramassant les déchets avant qu’ils ne finissent dans un cours d’eau. Et vous pouvez le faire savoir et contaminer vos proches via Instagram avec l’action 1 déchet par Jour.

Les associations:

Il existe beaucoup d’associations. Voici une sélection privilégiant le local. Si vous avez d’autres idées pour allonger la liste, n’hésitez pas à nous à nous le dire dans les commentaires.

Oligothérapie: Drainage allergies et énergie

Oligothérapie: Drainage allergies et énergie

Suite au Jeudi Beauty du 10 mars 2016, voici les clés du drainage par l’oligothérapie par Monsieur Frédéric Deville, Directeur du Centre de Recherches et d’Applications sur les Oligoéléments.

Le drainage pour les allergies

Contrairement à une idée répandue, l’allergie ne se manifeste pas seulement sur la peau. Tous les organes peuvent subir un réaction allergique: les poumons (asthme), les sinus (rhinite allergique, rhume des foins), l’intestin (certaines diarrhées), les yeux (conjonctivite), mais aussi les oreilles, les reins, le foie, le cerveau, le coeur, les muscles et les articulations ou le système circulatoire.

Distinguons deux sortes d’allergies.

1.Les allergies exogènes dues à un agent allergène comme les pollens, les aliments, les venins, les poussières, les poils d’animaux, les pollutions, les substances chimiques, les médicaments, etc. Ces allergies ont un rapport direct avec le système immunitaire. Il s’agit de l’extériorisation du conflit entre celui-ci et les substances étrangères qu’il doit éliminer. Ce type de réaction est appelé le choc anaphylactique.

2. Les allergies endogènes, c’est-à-dire dues aux toxines résultant de nos propres métabolismes et qui devraient être éliminées par la voirie de notre organisme: le système immunitaire et les filtres que sont le foie et les reins. En surchargeant notre organisme, nous fatiguons ces organes d’élimination prioritaires; les toxines qui ne peuvent pas sortir par ces voies voyagent dans l’organisme et le lieu où elles rentrent en conflit avec le système immunitaire leur servira de sortie de secours par une manifestation allergique. Ce lieu est celui d’une faiblesse acquise ou héréditaire. Pour évacuer ces toxines, les muqueuses des sinus dans les cas de rhinite ou des bronches dans les cas de glaires expectorés par la toux (n’est-ce pas les fumeurs!?), augmentent leurs sécrétions.

Il est à noter que les allergies se manifestent d’autant plus facilement que l’organisme est surchargé par ses propres toxines. Et il est courant de voir disparaître une rhinite allergique même chronique par un simple jeûne de quelques jours et de la voir réapparaître dès que la personne refait un excès de table.

En oligothérapie nous préconisons la prise du complexe Manganèse-Cuivre-Cobalt-Soufre-Phosphore 1 à 3 x par jour. Pour les raisons évoquées ci-dessus, il est important de stimuler le bon fonctionnement du foie et des reins en prenant les complexes d’oligoéléments spécifiques que nous recommandons pour ces organes. Dans ce cas, pour alléger la thérapie on ne prend le complexe anti-allergique qu’une fois par jour.

Le manganèse tempère la réaction excessive de l’organisme. Rappelons que le manganèse est l’oligoélément de base qui évite que les côtés excessifs du terrain hyperénergique ne portent trop à conséquence. Le cuivre combat les risques infectieux et inflammatoires de l’allergie. Le cobalt et le phospore luttent contre les effets spasmodiques et le soufre est l’élément désensibilisant de ce complexe.

Le drainage énergie

Nous savons que notre organisme absorbe des matériaux (nutrition), les transforme en énergie en les brûlant (métabolisme), ce qui produit des déchets qu’il faut éliminer (catabolisme). Pour réaliser cette dernière action notre organisme est équipé d’organes d’élimination les « émonctoires » qui transforment, filtrent et drainent les déchets. Les deux voies principales et prioritaires sont le foie et les reins. D’autres organes permettent aussi d’éliminer: les poumons pour les déchets gazeux (CO2) et la peau par la transpiration.

En surchargeant notre organisme, nous fatiguons ces organes d’élimination prioritaires; les toxines qui ne peuvent pas sortir par ces voies voyagent dans l’organisme et le lieu où elles rentrent en conflit avec le système immunitaire leur sert de sortie de secours par une manifestation allergique. Ce lieu est celui d’une faiblesse acquise ou héréditaire. Pour évacuer ces toxines, les muqueuses des sinus dans les cas de rhinite ou des bronches dans les cas de glaires expectorés par la toux (n’est-ce pas les fumeurs!), augmentent leurs sécrétions.

Lorsque les toxines, telles des grains de sable dans les rouages de notre organisme, enrayent le bon fonctionnement du système immunitaire, nous devenons plus sensibles aux agents allergiques exogènes: les poussières, les poils d’animaux, les pollens, etc. Dans ce cas il faut combiner le drainage avec le traitement désensibilisant spécifique.

Cet encrassement est la cause initiale de très nombreuses maladies par blocage catalytique principalement. Ainsi apparaissent dans l’ordre les maladies fonctionnelles comme la fatigue, l’insomnie, la nervosité, les migraines, les allergies, la sensibilité aux infections, puis des maladies plus gravement lésionnelles partant de la sphère digestive et éliminatoire pour se fixer sur les problèmes cardio-vasculaires et articulaires et finir par des dégénérescences et des maladies graves comme le cancer, les scléroses et les rhumatismes sévères.

Mais avant d’en arriver là, l’organisme cherche à se défendre et utilise les voies annexes pour l’élimination de ses propres toxines (endogènes):

1. Par la peau; eczémas, prurit, acné, abcès, etc…

2. Par les voies respiratoires. Pour entraîner ces déchets Les muqueuses sécrètent en abondance des liquides: glaires, sinusite, rhinite chronique, allergie, asthme, etc…

3. Par les intestins: diarrhées.

Pour éviter leur évolution vers des maladies lésionnelles  il faut rétablir le bon fonctionnement du système émonctoire, donc drainer, “nettoyer” notre organisme de tout ce qui l’encombre.

Lorsqu’une personne souffre de très nombreux syndromes fonctionnels et lésionnels il serait absurde de lui prescrire l’ensemble des cocktails oligothérapeutiques. C’est dans ce cas-là il est important d’entreprendre en priorité le drainage. Il sera pratiqué sur une période de deux mois au minimum, à ce stade, la plupart des maladies fonctionnelles seront améliorées (fatigue, migraine, nervosité, insomnies, etc…). On traitera alors les symptômes persistants qui étaient pour la plupart déjà au stade lésionnel. Le drainage consiste à rétablir la fonctionnalité des émonctoires prioritaires, le foie et les reins, tout en apportant également un soutien au niveau de la vésicule billiaire, de la sphere intestinale et du pancreas.

Les quatre piliers du drainage énergie.

1. L’alimentation. Il est logique de commencer par cesser de surcharger notre organisme en allégeant l’alimentation par un régime approprié en quantité, qualité, et en proportionnant la répartition des aliments (glucides, protides, lipides, aliments acidifiants ou alcalinisants).

2. Stimuler le foie, la vésicule et le pancréas par l’utilisation de plantes cholérétiques et les catalyseurs naturels du fonctionnement de ces organes. L’ensemble de ces principes actifs se trouve réuni dans le POE N°2 Radis-Noir-Zinc-Nickel-Cobalt-Cuivre-Soufre-Chrome-Vanadium-Manganèse.

3. Stimuler la diurèse rénale par l’ensemble des principes actifs réunis dans le POE N°8 Genièvre-Potassium-Magnésium-Lithium-Iode-phosphore.

Mode d’emploi

Sur une période de deux mois minimum:

  • Le matin à jeun: 1 dose de POE N° 8
  • avant le repas de midi: 1 dose de POE N° 8 + 1 dose de POE N° 2
  • avant le repas du soir: 1 dose de POE N° 8 + 1 dose de POE N° 2

Le POE 2 peut être remplacé par le POE 3 en cas de tendance à la constipation: en effet ce complexe est dès lors plus spécifique:

POE 3:  Pruneau – Zinc-Nickel-Cobalt-Manganèse-Soufre-Magnésium

Il est également possible d’utiliser le draineur general, Drainoligo ou POE 16 pour simplifier la prise, à raison de 5 doses par jour:

POE 16: Algue-Genièvre-Pruneau-Pissenlit-Radis Noir-Ortie + Zinc-Nickel-Cobalt-Manganèse-Soufre-Potassium-Lithium-Magnésium-Chrome

REMARQUE TRÈS IMPORTANTE

Il est très important de noter que le drainage en oligothérapie présente un avantage indéniable: il ne fatigue pas l’organisme car il apporte un soutien fonctionnel aux organes, sans aller au-delà de leur capacité fonctionnelle.

L’objectif du drainage oligothérapeutique est:

a) Soutenir les fonctions digestives et émonctoires de l’organisme pour les aider à éliminer les déchets de ses propres metabolismes
b) Rétablir la fonctionnalité de ces organs

Les résultats sont surprenants et spectaculaires sur le plan énergétique: l’organisme élimine mieux ses déchêts, assimile mieux ses nutriments

Ce qui fait l’efficacité de ce drainage énergisant est la régularité et la répétabilité des prises, conditions indispensables au rétablissement fonctionnel des organes en présence à long terme.

Parce qu’il est énergisant, il peut être entrepris en tout temps, à n’importe quel moment de l’année, lorsque le besoin s’en fait sentir.

Parce que le drainage nécessite une posologie importante, il faut différer le traitement des symptômes principaux. Toutefois si le sujet souffre de façon aiguë d’un symptôme on adjoindra au drainage une posologie restreinte pour celui-ci. Après deux mois un nouveau bilan permettra de voir ce qui s’est amélioré sur le plan fonctionnel, ce qui reste à entreprendre sur le plan lésionnel et à établir les nouvelles priorités.

4. L’eau. Pour faciliter le drainage, il importe de boire en abondance 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Mais pas n’importe quelle eau! La seule qui réponde au besoin de l’homme moderne intoxiqué par un milieu ambiant pollué, c’est l’eau du Mont Roucous ou la Rosée de la Reine. La qualité exceptionnelle de ses mesures bioélectroniques laisse loin derrière elle les autres eaux du marché. Les milieux diététiques et hospitaliers, particulièrement en pédiatrie la reconnaissent comme la meilleure.

Quelques astuces

LA CURE DE CITRON

Cette cure est bénéfique à plus d’un titre: elle est reminéralisante, elle draine en stimulant les reins et le foie et elle favorise le système cardio-vasculaire.

Diluer le jus de citron dans de l’eau, sucrer avec du miel.

1ère semaine:    2 à 4 citrons par jour
2ème  semaine:  5 à 6 citrons par jour
3ème  semaine:  8 à 9 citrons par jour
4ème  semaine:  5 à 6 citrons par jour
5ème  semaine:  2 à 4 citrons par jour
ensuite 1 à 2 citrons par jour. Le nombre de citrons  à consommer chaque jour est une simple indication, il peut être adapté à la tolérance de chacun.

L’IRRIGATION COLONIQUE

La nourriture moderne qualitativement et quantitativement est inadéquate. Les aliments raffinés et la viande sont pauvres en fibres. L’excès de sucrerie, les graisses saturées, la crème et le beurre favorisent la prolifération de bactéries nocives et perturbent la flore intestinale. Constipation, Diarrhées, colites, flatulences, parasites intestinaux, hémorroïdes, fissures anales, problèmes cardio-vasculaires, et surtout cancer du côlon sont avec fatigues, allergies, migraines, irritabilité les conséquences logiques d’un mauvais fonctionnement des intestins.

L’irrigation colonique consiste à rincer avec de l’eau additionnée d’huiles essentielles dans l’intestin par un appareil muni d’une canule qui permet l’évacuation simultanée sans qu’elle ne ressente le désagrément douloureux d’un ventre dilaté. Cette eau entraîne avec elle les matières fécales, spécialement les vieilles indurations.

Pratiquée par des spécialistes, l’irrigation ne présente aucun danger, l’eau n’étant pas sous pression, mais descendant par gravité. Dans ces conditions la flore intestinale ne subit aucun dommage.

Il est recommandé aux personnes en bonne santé de faire des irrigations une fois par année et 2 à 3 fois en cas de problème ou chaque fois que le besoin se fait sentir.  

L’irrigation colonique procure un effet de bien-être et de légèreté. On peut attendre une amélioration de l’état général, une défatigation physique et intellectuelle et une forte atténuation de la symptomatologie. L’irrigation peut guérir les maladies fonctionnelles et, si elle ne peut pas prétendre guérir les maladies lésionnelles, elle peut certainement aider à les prévenir.

L’ARGILE

a) par voie interne: quelques heures à l’avance, mettre 2 cuillerées à café d’argile dans un verre d’eau, brasser et laisser reposer. Au moment de boire, remuer. Les premières fois s’abstenir de remuer.

b) en cataplasme: préparer à partir d’argile ventilée et d’eau froide une pâte consistante, en étaler une couche d’un centimètre sur la région à traiter, recouvrir d’une toile ou d’une gaze. Le cataplasme est laissé en place 2 heures ou plus (toute la nuit s’il est bien supporté) plusieurs jours de suite. Applications: pour le foie et les reins. Sur le foie on peut l’appliquer tiède.

LES TISANES

Tisane pour le foie et la vésicule

  • Centaurée (h), Chicorée (r) 5 g
  • Réglisse (b) 10 g
  • Pissenlit (r), Artichaut (f) 15 g
  • Boldo (f), Menthe (f), Souci (fl) 20 g
  • Aspérule (fl), Romarin (f), Caille-lait (fl) 30 g

2 cuillères à soupe dans 1 litre d’eau. Cuire 5 min, laisser reposer 10 min, boire le litre de tisane dans la journée avant les repas.

Tisane contre la constipation

Polypode (r), Lin (gr) 15 g
Mauve (fl), Cassis (f), Ortie (r), Tilleul, (fl), Chicorée (r), 20 g
Bourdaine (é), Rhubarbe (r), Sureau (fr) 30 g

1 cuillère à soupe pour une grande tasse, faire cuire 5 min, laisser infuser 10 min, boire 1 à 2 tasses avant le coucher.

Tisane diurétique

  • Maïs (st), Chiendent (h), Piloselle (f), Busserole (f) 20 g
  • Prêle, (f), Genièvre (fr), Ortosiphon (f), Queues de cerise 30 g

4 cuillères à soupe pour un litre d’eau, faire cuire 10 min, laisser infuser 10 min, boire à volonté dans la journée.

Frédéric Deville
Directeur du Centre de Recherches
et d’Applications sur les Oligoéléments