Femina

Femina

Le magazine suisse Femina est un des rares titres de la presse féminine à faire la part belle aux produits bio depuis des années et on l’en remercie!

Le plastique… C’est pas fantastique

Le plastique… C’est pas fantastique

La Mer … Destination finale?
Une exposition d’origine  suisse à Marseille pour parler des déchets plastiques qui terminent leur vie en mer… Et des dommages qu’ils causent.

Une exposition malheureusement nécessaire qui rappelle notre responsabilité de consommateur par rapport à ce fléau qui prend forme loin de chez nous sous forme de véritables continents gélatineux à la surface des océans. Et qui exterminent nombres d’espèces marines. Pour finir en poussières indiscernables d’un grain de sable. La Mer … Destination finale? Exposition à ne pas rater jusqu’au 23 avril à la villa Méditerrannée à Marseille. En plus, l’ entrée est gratuite, vous n’avez pas d’excuse :-).

Voici un sujet auquel je suis particulièrement sensible depuis longtemps. L’eau est un élément que j’aime énormément, salée ou non. Je pratique plongée sous-marine et la randonnée aquatique depuis longtemps. J’ai vu des choses étonnantes sous l’eau et sur les rives. J’ai remonté des vestiges en plastiques un peu partout. J’ai aussi nettoyé les ports du lac Léman, ses rives et même une de ses îles.

Quelques chiffres

  • 75% des déchets qui finissent en mer sont en plastique.
  • 80% des déchets proviennent dl’activité terrestre emporté par le vent et la pluie.
  • 53 millions de tonnes de matières plastiques par an sont produites en Europe.
  • 40% de ces 53% sont des emballages.

Ici le défaut majeur du plastique est sa non-biodégradabilité. C’est bien sûr sans parler des substances nocives qu’il contient et relâche dans l’environnement comme dans ce qu’il emballe, mais cela fera l’objet d’un autre article.

Des choix de consommation et de fabrication

Si nous parlons en ce moment beaucoup du zéro déchets, il est souvent compliqué à mettre en place en tant que consommateur. En tant que détaillant ou que fabricant de cosmétiques aussi. Florame a longtemps vendu ses hydrolats dans des bouteilles en verre. Ce qui était le premier frein à l’achat du produit. Le verre c’est lourd, ça se casse et ce n’est pas pratique à prendre en voyage. J’ai entendu cela souvent, jusqu’au jour où j’ai reçu des bouteilles plastique. Déception.
En bio, le choix de l’emballage est crucial pour compenser l’absence de conservateurs ou l’oxydation des huiles. Même si de nouvelles pistes sont exploitées entre plastiques recyclés ou à base de végétaux, nous avons souvent l’impression de devoir choisir entre un borgne ou un aveugle.

La brosse à dents en exemple

J’ai ramassé beaucoup de brosses à dents sous l’eau. Cela explique en partie pourquoi je suis une des premières à vendre des brosses à dents en bambou à Lausanne.
L’autre raison est que je me suis toujours demandé si c’était vraiment bien de se frotter des muqueuses avec du plastique… Pas vous?
Mais je me suis retrouvée face à des choix cornéliens…. Entre les poils de couleurs (est-ce bien utile et quelle est la nature de la teinture?), la couleur sur le manche (franchement la peinture, vous croyez qu’elle est biodégradable aussi? On ne vous le dit jamais). Pour finir par le poil lui-même. Grande question en nylon ou en fibre naturelle? Je vous entend tous me dire: NATUREL!
Ok. Mais alors ce sera du poil du cochon! Et là , mes amis vegan se sont évanouis d’horreur. Cornéliens, les choix, je vous dis!
L’autre objet que j’ai le plus trouvé sous l’eau ce sont les lunettes du soleil, de grandes marques, souvent. Cela vous explique pourquoi je suis aussi la première à vendre des lunettes de soleil en bambou qui flottent sur l’eau, elles!

Washed-up. Une oeuvre d’Alejandro Duran.

Agissons!

Si vous n’êtes pas décidé à passer au zéro déchets tout de suite et que vous n’avez pas l’occasion de passer à Marseille je vous propose de soutenir les associations suivantes ou de participer au nettoyage du lac comme Net’léman, une très belle initiative qui rassemble près de 2000 personnes plongeurs et non plongeurs. Ça tombe bien, la prochaine édition aura lieu les 21 et 22 mai prochains autour du lac Léman. Renseigments et inscriptions ici.

Vous pouvez aussi téléchargez les informations de l’exposition La Mer … Destination finale? ici

Évidemment, dans votre vie de tous les jours, vous pouvez participer au bien-être mondial en ramassant les déchets avant qu’ils ne finissent dans un cours d’eau. Et vous pouvez le faire savoir et contaminer vos proches via Instagram avec l’action 1 déchet par Jour.

Les associations:

Il existe beaucoup d’associations. Voici une sélection privilégiant le local. Si vous avez d’autres idées pour allonger la liste, n’hésitez pas à nous à nous le dire dans les commentaires.